Librairie Siloë Liège

facebookltrssmail3phone

Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

parle-leur de batailles de rois et delephantsPar Mathias ENARD – Prix GONCOURT des lycéens 2010.
En 1506, Michel-Ange quitte la capitale italienne en conflit avec le pape Jules II et rejoint Constantinople où il reçoit commande , du sultan Bajazet,  de plans pour la  construction d’un pont qui relierait les deux rives du Bosphore, sur la  Corne d’Or, projet initialement confié à son rival Léonard DE VINCI qui a échoué.
Réalité ( l’existence de la lettre du sultan à Michel-Ange est historiquement avérée) ou fiction, ce livre est une ode au dialogue entre l’Islam et la Chrétienté et Constantinople y apparaît davantage comme un trait d’union entre 2 mondes que comme une déchirure.
Ce roman est en effet traversé d’amitiés et d’amours entre des personnages que tout semble opposer mais que l’art rapproche dans un tourbillon de sons, de couleurs et d’odeurs magnifiquement rendus par la plume talentueuse de l’auteur.
Le beau titre de cet ouvrage qui est une invitation au rêve et au merveilleux est en fait emprunté à Rudyard KIPLING et à son ouvrage « Au hasard de la vie » dont la référence complète mérite d’être rapportée : "Puisque ce sont des enfants, parle leur de batailles et de rois, de chevaux, de diables, d’éléphants et d’anges mais n’omets pas de leur parler d’amour et de choses semblables".
Marie-Christine COLIN-LEFEBVRE.
Actes Sud, 2013 - 7.00 € - 6.99 € (EPUB)

Réserver ce livre
Acheter la version numérique (Epub)

 
Boussole

boussolePar Mathias ENARD – Prix GONCOURT général 2015
Récit prenant d’une érudition époustouflante et d’une écriture dense, riche et talentueuse même si elle rend parfois la tâche du lecteur un peu ardue.
Ce livre plonge dans la mémoire d’une vie – celle d’un musicologue viennois- rythmée par les voyages à Téhéran, istambul, Damas, Palmyre avant Daech, les souvenirs intimes, l’amour pour une femme, la musique omniprésente – Beethoven, Mozart, Liszt, Mahler…, la littérature, la peinture et surtout, l’orientalisme.
Peut-être plus essai que roman sur la captivation qu’a exercée l’Orient sur la vie culturelle occidentale et quis e traduit dans toutes les formes artistiques.
Il y a sans doute plusieurs lectures – et plusiurs types de lecteurs - de ce livre dont le titre BOUSSOLE est tout un symbole puisqu’on utilise cet instrument quand on est « désorienté » et que l’on a « perdu le nord »… : les mots parlent d’eux-mêmes.
A travers un message d’amour à une femme, c’est surtout un cri d’amour à ce Moyen Orient aujourd’hui tellement meurtri.
C’est aussi un appel au respecte de la mixité et de la diversité et un appel à « l’altérité comme partie intégrante du soi ».
A conseiller aux lecteurs qui ont un peu de temps à consacrer à la quête d’une boussole « pour utiliser ce qui vient de l’Autre pour modifier le Soi ».
Marie-Christine COLIN-LEFEBVRE
Actes Sud, 2015 - 21.90 € - 15.99 € (EPUB)

Réserver ce livre
Acheter la version numérique (EPUB)

 
Simon, Anna, les lunes et les soleils

simon-anna-les-lunes-et-les-soleilsPar Venera Hanf

Magnifique que ce court et deuxième roman de cette jeune femme écrivain d’origine allemande et égypto-libanaise mais qui vit à Bruxelles avec sa famille. Verena HANF est aujourd’hui rédactrice dans une association qui soutient des projets pour les enfants dans des pays en voie développement.
Une petite « pépite », rare, délicate sur la tendresse et les liens qui se tissent, au rythme de la neige qui tombe, entre deux inconnus en quête, pour des motifs différents, de paix et de sérenité.
Un style bref, précis, nullement dépourvu d’humour agrémente encore la lecture de ce livre qui respire, mais avec beaucoup de pudeur, la sensibilité et l’émotion.
A conseiller à tous les lecteurs et lectrices qui ont envie d’offrir une pause à leur esprit encombré !

Marie-Christine Colin-Lefebvre.

Castor Astral, 2014 - 12.00 €

Réserver ce livre

 
Le secret de l'Empereur

le secret de lempereur WebPar Amélie de Bourbon-Parme
Un bon roman historique qui évoque un passage moins connu de la vie de Charles Quint, celui de sa retraite vers le monastère de Yuste. L'écriture est alerte, par moment vraiment fort réussie, les chapitres sont d'inégales longueurs, ce qui donne un rythme à l'ouvrage, la documentation est fouillée.
La romancière a utilisé un joli fil conducteur : la passion du monarque pour les horloges. Ainsi, les jours et les heures passent, égrenés par les cadrans, les réparations, l'ouverture des mécanismes, les trouvailles des artisans horlogers ou la contemplation de l'objet d'art.
J'avais choisi ce titre pour mieux appréhender la retraite de Charles Quint et je n'ai pas été déçue. Quelle grandeur dans le détachement qu'il accomplit des choses de ce monde, étape par étape, royaume par royaume ! On n'y découvrira que peu de spiritualité ; peut-être parce qu'elle est tellement évidente par ce choix d'une retraite dans un monastère. Une manière élégante de passer le flambeau, de quitter le monde avec détermination et douceur tout à la fois, d'aller à l'essentiel, d'aller à Dieu.
Gallimard, 2015 - 20.10 € - 13.99 € (Epub)

Réserver ce livre
Acheter la version numérique (Epub)

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 9