Librairie Siloë Liège

facebookltrssmail3phone

Vous n'aurez pas ma haine

vous-n-aurez-pas-ma-hainePar Antoine Leiris.
Comment trouver les mots justes pour parler de ce récit ?
Antoine Leiris est journaliste. Hélène, sa femme, était au Bataclan le soir du 13 novembre et y a trouvé la mort, les laissant seuls, lui et Melvil, leur bébé de 17 mois.
Ils ont perdu une épouse, une amante, une amie et une maman.
Dans les heures qui suivent les attentats, il laisse monter en lui les mots et publie sur les réseaux sociaux une lettre intitulée « Vous n'aurez pas ma haine », qui a fait le tour du monde et qui est le centre – au propre comme au figuré – de ce court récit sous forme de journal qui commence le vendredi 13 novembre à 22 heures 37 pour s'achever le 25 novembre, au lendemain des funérailles. Ce récit est conforme à l'image qu'a donnée Antoine Leiris sur les plateaux radios et télévision où il a présenté son livre : poignant, émouvant, mais sobre, pudique et vrai.
Dans la douleur, le chagrin qui peu a peu se mue en deuil, dans l'absence et le manque, c'est une lettre d'amour magnifique à Hélène, la femme qu'il aime et un message d'amour paternel rempli de douceur et d'espoir à Melvil, son petit garçon qui comprend sans comprendre.
Que leur nouvelle vie à deux puisse être la meilleure possible grâce à la force de cet amour.
Marie-Christine Colin-Lefebvre, mai 2016.
Fayard, 2016 - 14.45 € - 8.99 € (Epub)

Réserver ce livre
Acheter la version numérique (Epub)